1/1

Blanché  lâche sa DirCom' !

 

Aujourd'hui 10 janvier 2018, trois militants anti-incinérateurs ont comparu devant le Tribunal de La Rochelle, à la suite de plaintes déposées par Hervé Blanché et sa Directrice de Communication.


Le 28 avril 2016, alors que plusieurs de nos concitoyens souhaitaient assister à une réunion de la CARO (dont les séances sont publiques), son Président Hervé Blanché est venu leur interdire l'accès à la Salle Polynumérique.

Ce refus d'Hervé Blanché, injustifié, a provoqué une bousculade générale. Des noms d'oiseaux ont été lancés contre lui. Et l'une de ses collaboratrices, bousculée par le mouvement de foule, croit avoir été agressée.

Hervé Blanché a porté plainte et a incité sa collaboratrice à porter plainte, pour 2 raisons :

• d'abord, il essaie par ce moyen de discréditer le mouvement PRA' qui s'oppose à un incinérateur inutile, ruineux et dangereux ;
•  ensuite, il veut faire oublier que PRA va porter plainte contre lui : car en tant que vice-Président du SIL, il a refusé de tenir compte de nos alertes et a mis ses concitoyens en grand danger.

Aujourd'hui, curieusement, Hervé Blanché ne s'est pas présenté à l'audience, laissant à sa seule collaboratrice la charge de l'accusation. Mais l'avocate des prévenus a fait valoir que les faits n'étaient pas constitués, et qu'une condamnation même légère serait contraire à l'Article 171 de la Loi 2017-86 du Code pénal.

La décision sera rendue le 7 février.

Le Conseil d'Administration de PRA'

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags