1/1

PRA' a trouvé des larmes de Sirène !

27/08/2019

 

Des "Larmes de Sirène" ?


Derrière ce nom poétique se cache un fléau issu de l'industrie :
 

Ce sont des produits manufacturés à base de matière plastique, destinés à la fabrication industrielle de nos biens de consommation, de nos objets et ustensiles (sacs plastique, jouets, meubles de jardin, bouteille de shampoing...). Ces granulés industriels ont une taille originelle de quelques millimètres (2 à 10 mm) et peuvent être de toutes les couleurs. Les plus fréquentes sont les nuances de blanc translucide, blanc grisâtre, blanc jaunâtre, l’ambré et le noir. Dans le milieu aquatique, sous l'action de l'érosion de l'eau et des sédiments, ils peuvent « fondre » comme un galet pour atteindre quelques micromètres.

 

La densité moyenne a été estimée à 300 000 granulés/km² à la surface des océans et 100 000 granulés/km² pour le fond des océans.
 

En quoi est-ce dangereux pour notre santé ?

  • Ces granulés de plastiques sont absorbés par les organismes vivants et s'accumulent tout au long de la chaîne alimentaire.

  • Ils concentrent les PCB ou des hydrocarbures qui ont tendance à s’y agglutiner. Ils empoisonnent donc les organismes qui les avalent, contribuant à l’accumulation de substances toxiques dans les réseaux trophiques marins (dont certains représentants sont consommés par l'Homme).

  • Les plastiques dans l'environnement, libèrent les charges, les additifs et les composés plastifiants toxiques normalement liés aux molécules de polymères.

 

Photo : Aquaraid 2019 - Plage de la Cèpe à Ronce-les-Bains (La Tremblade), dimanche 11 août.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags