1/1

Ça déborde dans les centres de tri !

04/03/2020

 Faute de place dans les immenses entrepôts d’Atrion, une bonne partie des déchets est stockée à l’extérieur. © Crédit photo : ANNE LACAUD

 

Depuis que la Chine a fermé sa porte aux cartons et vieux papiers en provenance d'Europe, les stocks s'accumulent dans les centres de tri.

 

ATRION, situé à Mornac près d'Angoulême, n'échappe pas à ce problème.
 

Le deuxième plus grand centre de tri de la Nouvelle-Aquitaine qui réceptionne les sacs jaunes de la Charente et d'une partie de la Charente-Maritime, se retrouve avec un stock invendable de cartons et papiers de piètre qualité qu'il lui faut enfouir ou bien incinérer. La préfecture de Charente doit donner son autorisation.
 

ATRION ne serait pas le seul centre de tri  à souffrir de cette situation. D'après la Fédération Professionnelle des Entreprises du Recyclage (FEDEREC), interrogée par le journal Sud-Ouest, ce problème toucherait 40 % des centres de tri hexagonaux !
 

Avec les élections municipales des 15 et 22 mars prochains et leur florilège de propagande et bulletins de vote, les centres de tri ont du souci à se faire !

 

En attendant que les autorités prennent des mesures urgentes au niveau national, nous encourageons vivement l'ensemble de la population à adopter les solutions suivantes (sans oublier que le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas) :

 

 

Stop à la pub !

Mettez un autocollant « Stop pub » sur votre boîte aux lettres. On peut ainsi économiser jusqu’à 55 kg de papier par an. D’après une enquête menée par l’UFC-Que Choisir, l’apposer sur sa boîte aux lettres permet de diminuer de 83 % le nombre de prospectus reçus, qui chute de 72 à 12 sur un mois.

 

Imprimer moins

Évitez l’impression des documents consultables à l’écran et archivables numériquement, en particulier tous les courriels. Privilégiez les services en ligne : facturation de l’eau, de l’électricité, du téléphone, du FAI ; déclaration de revenus, suivi des remboursements de Sécurité sociale…

 

Optimiser le papier

Imprimez et photocopiez vos documents au maximum recto verso. Laissez des marges étroites et réduisez la taille des polices de caractères : vous optimiserez ainsi la surface d’impression. Utilisez du papier de faible grammage.

 

Opter pour du papier recyclé

La fabrication du papier recyclé a un impact sur l’environnement bien moindre que celle du papier élaboré à partir du bois : elle demande 7 fois moins d’énergie et 20 fois moins d’eau (1) et, contrairement aux idées reçues, elle n’utilise pas davantage de produits chimiques.

 

Bien choisir son papier recyclé

Autrefois on pouvait reprocher au papier recyclé d’être de médiocre qualité, gris, pelucheux et peu adapté aux imprimantes et aux photocopieuses. On trouve désormais des papiers recyclés qui sont d’excellente tenue, aussi performants dans les usages courants et à des prix équivalents.

 

Privilégier labels et certifications

L’écolabel allemand l’Ange bleu est le plus exigeant. Il certifie que le papier est fabriqué avec des fibres 100 % recyclées et sans substances dangereuses. L’Écolabel européen garantit que le papier a été fabriqué avec au moins 50 % de fibres recyclées et que les fibres vierges proviennent de sites exploités en gestion durable.
Le logo français Apur (Association des producteurs et utilisateurs de papiers cartons recyclés) et les certifications FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification) constituent également des repères lors d’un achat.

 

Penser au recyclage

En France, 5,7 millions de tonnes de papier et carton ont été collectées en 2008, soit un taux de récupération d’environ 60 %. Mais faire mieux, c’est possible ! Recyclez, même si la solution première reste une réduction à la source des déchets.

 

Éviter les erreurs de tri

Les erreurs de tri coûtent cher. Au centre de tri, les déchets indésirables seront réorientés vers l'enfouissement ou l’incinérateur. Sont à jeter dans la poubelle de tri « papier/carton » : papier machine, journaux, revues, imprimés, dossiers, chemises, cahiers, enveloppes sans fenêtre en plastique.

Les papiers paraffinés, plastifiés, thermosensibles, autocollants ou salis par des déchets organiques (mouchoirs, papier absorbant, vaisselle jetable…) sont les plus difficiles à recycler. Ils sont donc à éviter.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives