1/1

ASSISES NATIONALES DES DÉCHETS

Dernière mise à jour : 13 nov.

Extrait du discours de Bérangère Couillard*


"La transformation de notre modèle passe par l'implication de tous"

[...] Je veux être claire avec vous sur l'ambition que je porte. Les produits qui ne sont pas réparables, non réutilisables ou non recyclables n'auront plus leur place en France. Importer sans cesse des produits neufs fabriqués à partir d'énergie produite au charbon puis transportés depuis l'autre bout de la planète n'a plus de sens. De même, exporter des déchets qui finissent dans des décharges sauvages à l'étranger est un gâchis autant pour notre planète que pour nos ressources. Nous devons changer tout cela. Plus qu'une simple évolution, c'est une transition de notre modèle qui nous offre également l'opportunité de relocaliser des emplois et de réconcilier l'environnement et le pouvoir d'achat. Je rappelle que le réemploi, le tri et le recyclage des déchets créent dix fois plus d'emplois que leur mise en décharge. Par ailleurs, un produit plus durable, facilement réparable ou reconditionné pour une nouvelle vie, c'est une économie pour la planète et pour le pouvoir d'achat. L'ADEME a par exemple calculé que les produits reconditionnés génèrent un impact environnemental 3 à 4 fois plus faible que les produits neufs. [...]


Des mots. Bientôt des actes ?


*Bérangère COUILLARD : Secrétaire d'État chargée de l'écologie auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags