top of page

SCANDALE : FAUX COMPOST, VRAI DÉCHET !

Dernière mise à jour : 6 mars 2021


Le stabilisat (c'est son nom) issu du tri mécano-biologique de l'incinérateur d'Echillais, était prêt à être épandu. Pas de chance, Thierry KIEFFER était là ! La presse en a parlé :


France 3 a fait un reportage sur le scandale des déchets donnés aux agriculteurs à des fins d'épandage. Après avoir interviewé Thierry KIEFFER autour des restes de tas de stabilisat découverts à Echillais, les journalistes ont rencontré Didier SIMONNET, président du SIL... Me 3 mars, le sujet était diffusé sur France 3


Y a-t-il un pilote dans l'usine ? Le second arrêté préfectoral délivré en janvier 2018 rend caduc le premier arrêté d'octobre 2014. Même si, en 2019, le Conseil d'Etat a annulé l'annulation du premier arrêté, et renvoyé l'affaire devant la Cour administrative d'appel. Deux autorisations d'exploiter ne peuvent pas coexister pour réglementer une seule et même usine. Comme l'arrêté d'autorisation de 2018 n'a pas de caractère provisoire, c'est désormais lui qui régit l'usine du SIL.

Or, cet arrêté interdit clairement la production de compost à partir des ordures ménagères résiduelles (OMR).


Il y a donc là un manquement du SIL à ses obligations, ce qui l'expose à des sanctions administratives mais également pénales au titre du code de l'environnement. Afin de connaître les responsabilités, PRA' a déposé une plainte contre X auprès de la Gendarmerie de Saint-Agnant et adressé une Lettre Ouverte au préfet.


Comments


Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
bottom of page