top of page
1/1

Soutien aux "malfaiteur·euses" face à la répression


Lundi 28 novembre 2022 s’est tenue une parodie de procès au tribunal de Niort : quatre militant·es comparaissaient pour avoir pris part à la manifestation contre le projet de Méga-Bassine de Sainte-Soline, et étaient accusé·es de « participation à un groupement en vue de commettre des violences ou dégradations de biens ». La défense demandait le report, ce qui n’a pas été accepté : ils et elles ont été condamné·es le jour-même à deux à trois mois de prison avec sursis, ainsi qu’une interdiction de séjour de trois ans dans le département. L’un des prévenus ne pouvait être présent, blessé à la tête suite à un tir de LBD. Dans ce contexte de répression, la solidarité entre toutes les luttes est de mise.


Photo : Devant le tribunal de Niort, pendant le procès des antibassines, un faux procès s'est déroulé avec les visages des « 40 voleurs d’eau », dont celui d'Emmanuel Macron. Le 28 novembre 2022 à Niort. - © Yoan Jäger / Reporterre

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
bottom of page