1/1

STOP BÉTON !


Les Rochefortais·es peuvent encore bénéficier de bois et de terres cultivables à proximité immédiate, voire au cœur de leur ville, grâce aux jardins de fond de parcelles. L’ensemble de ces espaces naturels constitue un maillage exceptionnel de terres perméables, d’îlots de fraîcheur et autant de refuges pour la biodiversité, et leur permettre ainsi de faire face aux crises écologiques et sanitaires.

Mais en février puis en juin 2020, le Conseil municipal de Rochefort et celui de la CARO ont validé des projets qui détruisent cet équilibre. Les derniers espaces naturels de Rochefort deviennent constructibles ! Et ce, malgré l'avis de l'Autorité environnementale (la MRAe) dont voici quelques extraits :

  • « La ville ambitionne d’accueillir 3 000 habitants supplémentaires d’ici à 2030. Cette ambition démographique est décorrélée des tendances récentes et induit un surdimensionnement des besoins en logements. »

  • « au-delà de ses incohérences, il apparaît que le projet de révision du PLU ne participe pas de l’objectif national de modération de la consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers, en particulier pour la consommation de foncier liée aux activités économiques »

  • « la prise en compte des enjeux environnementaux [...] doit être améliorée […] pour réduire les incidences sur les milieux naturels ».

PRA' a donc déposé cet été un recours contentieux auprès du Tribunal Administratif de Poitiers contre le Plan Local d’Urbanisme de Rochefort.

Mais au lieu d’attendre le jugement du Tribunal, la Ville a décidé de passer en force en autorisant, fin septembre, un permis d’aménager en plein milieu de 14,5 hectares de terres agricoles ! (OAP n° 8 Casse aux Prêtres).

Si rien n’est fait pour l’empêcher, toute cette zone sera bientôt bétonnée !

Le Collectif Rochefort Vivant s'en est ému et avec nos partenaires (NE17, La Confédération Paysanne, EELV, Zero Waste Pays Rochefortais, la Gauche Républicaine Socialiste et d'une dizaine de riverains du projet de la Casse aux Prêtres), PRA' a déposé un recours gracieux auprès du Maire de Rochefort afin d'obtenir l'annulation de ce permis d'aménager. Cette demande amiable a également été communiquée à la SAS ACANTHE (le lotisseur)ainsi qu'à la CARO (bénéficiaire des compromis de vente des parcelles).


Le Maire dispose d'un délai de 2 mois pour répondre.

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags

Adresse postale

PAYS ROCHEFORTAIS ALERT'
BP 30213
17304 ROCHEFORT CEDEX

RNA   : W172003816
SIRET : 79967817200013
APE    : 9499Z

  • FB
  • twitter
  • YT

Site par Guillaume Laporte sur Wix.com