1/1

Un "Pacte vert" européen pour le climat ?

Dernière mise à jour : 13 août 2021


La Commission européenne a dévoilé mi-juillet un plan choc pour atteindre les objectifs fixés par l’Union européenne (UE) en matière de climat (dont réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55 % d’ici à 2030, par rapport à 1990). Ce plan va être discuté au Parlement européen et entre les 27 États membres pendant plus d’un an.



Zoom sur les principales mesures du Pacte vert :

La fin des voitures à essence. La Commission veut que la vente de voitures à moteur thermique (fonctionnant à l’essence, au gazole...) soit interdite dans l’UE à partir de 2035.

Des bornes électriques tous les 60 km sur les grandes routes. La Commission demande aux 27 États de développer l’infrastructure de ravitaillement des voitures électriques ou à hydrogène. L’ambition est d’avoir 1 million de points de recharge le long des routes européennes en 2025, 3,5 millions en 2030 et 16,3 millions en 2050.

Une taxe sur le kérosène. La Commission souhaite taxer le kérosène pour les vols à l’intérieur de l’UE dès 2023. La taxe sera ensuite augmentée peu à peu sur 10 ans.

Taxer les importations les plus polluantes. L’objectif est de taxer les produits importés au même niveau que ceux fabriqués dans l’UE dans cinq secteurs très polluants : l’acier, l’aluminium, le ciment, les engrais et l’électricité.

Des forêts adaptées. Le plan prévoit de planter 3 milliards d’arbres d’espèces résistantes au changement climatique.

 

Mots clés :

Commission européenne : Institution européenne qui propose les textes de loi et sanctionne le non-respect des traités et des lois par les États membres. Kérosène : Carburant, fabriqué à partir de pétrole, utilisé dans les avions. Importation : Produits et services achetés à des entreprises dans des pays étrangers.

 

QUIZ : Le Pacte vert et l'Union européenne

 

Source : L'ECO du 23/07/2021 ; Touteleurope.eu

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags