1/1

Composter, oui mais pas n'importe comment !


PRA' attire l'attention des collectivités sur l'aberration d'autoriser l'intégration de flux contenant du plastique dans leur collecte des biodéchets triés à la source.


En effet, 3 de ces flux autorisés dans le nouvel arrêté ministériel du 15 mars 2022 présentent des risques de pollution des matières fertilisantes obtenues après traitement. Mettant en péril la qualité sanitaire du compost ainsi obtenu.


Pour PRA', il convient de bannir :

. Les capsules et dosettes à café : elles contiennent jusqu'à 5 % de plastique et autres substances nocives, . Les sacs de collecte de biodéchets composés de plastique,

. Les fleurs fanées qui contiennent des pesticides.

Une seule règle pour obtenir un bon compost : PAS DE MATIÈRE PLASTIQUE ni PÉTROCHIMIQUE et PAS DE PESTICIDES !

Peuvent maintenant être collectés, en mélange avec les biodéchets ménagers triés à la source, et sans risque :

- les sacs de collecte de biodéchets composés uniquement de papier ou de carton qui respectent les exigences en termes de caractérisation et de composition définies ;

- les filtres à café en papier et leur contenu, ainsi que les sachets de thé et tisane en papier et leur contenu ;

- les essuie-tout, serviettes et mouchoirs en papier ; (rajouté au projet de texte initial) ;

- les déchets organiques ménagers suivants : fleurs fanées (ne contenant pas de pesticides), cheveux, ongles, plumes et poils d'animaux de compagnie. (rajouté au projet de texte initial)

Texte de référence : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045393787

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags