1/1

Vers un prochain scandale sanitaire ?



L'étau se resserre autour du E171. D'après une étude menée par le magazine Kali, plus de 800 médicaments couramment prescrits en France contiennent cet additif, dont le Doliprane, le Spasfon, ou encore l’Imodium.


Or, les nanoparticules de dioxyde de titane qui composent ce colorant utilisé dans l'alimentation et les produits cosmétiques (dentifrices, etc) sont capables de passer à travers le placenta des femmes enceintes et d'atteindre leur foetus.


A quand la mise au pas du lobby pharmaceutique ?



Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags